Le début…

Image by Steven Depolo via https://www.flickr.com/photos/stevendepolo/

Voici le tout premier billet sur WILS (where’s the last speaker?).  WILS est un carnet  de recherche multilingue qui accompagne mon projet de thèse à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO).  Mon projet de recherche aborde la thématique des langues en danger, et tout particulièrement le cas du zoque ayapaneco au Mexique.

On constate que la thématique des langues en danger suscite un vif intérêt depuis les années 1990. Depuis lors, le grand public ainsi que la communauté scientifique ont commencé à se poser des questions au sujet et le débat est en plein essor aujourd’hui. La thématique des langues en danger recouvre de disciplines et d’opinions bien différentes actuellement. On voit donc des chercheurs, des acteurs sociaux et des gouvernements se poser des questions différents par rapport à la même thématique. WILS essaye de proposer alors une discussion multidisciplinaire sur cette thématique même si le traitement  du sujet se focalisera plus sur le côté linguistique. L’objectif principal de ce carnet de recherche est le partage et la discussion des réflexions issues de mon projet de recherche. Pour mieux articuler mes réflexions autour du sujet je proposerai ici des comptes rendus, des pistes de recherches, des vidéos, des réflexions et des ouvrages en lien avec la thématique des langues en danger et les locuteurs de ces langues.

En tant qu’enthousiaste de la diversité linguistique je ne pouvais pas m’empêcher de faire un carnet de recherche multilingue (cela va de soi). WILS a été alors conçu comme un carnet de recherche multilingue français, espagnol et anglais où vous pouvez réagir en utilisant votre langue préférée.

Essayons alors ensemble de trouver la réponse à la question: where’s the last speaker?

Bonne lecture!

 


Jhonnatan Rangel

I am a PhD candidate at the INALCO-SeDyl (CNRS) in Paris. My research focuses on language variation in Ayapaneco, a critically endangered language in the south of Mexico. Doctorant à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) et sous la tutelle du laboratoire Structure et Dynamiques des langues (SeDyl) du CNRS. Mon projet de recherche porte sur la variation linguistique dans le zoque ayapaneco, une langue en danger au Mexique.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.