Le travail de terrain avec les « derniers locuteurs » du zoque ayapaneco (Mexique)

Image by Lacey Raper via https://unsplash.com/

Plus de renseignements

Responsables K. Haude & D. Costaouec
17-05-2015 Villejuif – Bât.D – S.511 – 10h00-12h00

Communication présentée par Jhonnatan Rangel dans le cadre de l’axe 4.1 DOCULANG du SeDyL.

Le but de cette communication a été de partager mes expériences de terrain avec les locuteurs du zoque ayapaneco  au Mexique. Cette présentation a été fait dans le cadre de l’axe 4.1 DOCULANG du SeDyl-CNRS.

DOCULANG a pour but de stimuler l’échange entre les linguistes sur les différents aspects du travail de terrain et de la documentation linguistique : méthodes de travail et promotion des « bonnes pratiques » (utilisation de logiciels divers, gestion des métadonnées, développement du travail collaboratif avec les communautés de locuteurs, etc.) ; analyse des effets des projets de documentation linguistique sur la vie des communautés ; pratique du « compte rendu » de terrain dans une perspective d’échanges entre chercheurs et d’amélioration des techniques de travail ; définition d’une typologie des terrains d’enquête à partir de l’expérience des membres du laboratoire et de spécialistes invités ; tentative de bilan scientifique de deux décennies de projets de documentation linguistique, etc.

L’exposé a abordé les caractéristiques de mon terrain de recherche ainsi que la méthodologie de recueil des données utilisée. L’objectif principal a été surtout d’ouvrir la discussion sur la thématique des dernières locuteurs ainsi que de positionner mon approche de terrain par rapport à la littérature disponible.

Suite à mon exposé et dans le cadre de cette journée dédiée à la thématique des derniers locuteurs, Nick Evans a élargi la discussion avec une présentation stimulante.

Cite this article as: Jhonnatan Rangel, "Le travail de terrain avec les « derniers locuteurs » du zoque ayapaneco (Mexique)," in Where's the last speaker? (ISSN 2494-2073),11/05/2015, https://wils.hypotheses.org/80.

Jhonnatan Rangel

I am a PhD linguist at the INALCO in Paris. My research focuses on language variation in Ayapaneco, a critically endangered language in the south of Mexico. Doctorant à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO), mon projet de recherche porte sur la variation linguistique dans le zoque ayapaneco, une langue en danger au Mexique.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.